Un film sur le travail saisonnier

La CGT a produit un film de quatre minutes sur le travail saisonnier dans le cadre de son « Tour de France social » annuel. Film d’animation et interviews mettent en parallèle l’importance de l’industrie du tourisme en France et la précarité des 1,5 million de travailleurs saisonniers que compte notre pays.

Aujourd’hui, les saisonniers ne sont plus simplement des travailleurs étrangers ou des jeunes cherchant une première expérience de travail, mais aussi des retraités qui complètent leur pension, des demandeurs d’emploi, des salariés licenciés après 50 ans ou des jeunes qui doivent financer leurs études.

La loi donne une définition restrictive du recours au travail saisonnier, mais tout employeur qui peut justifier d’un accroissement d’activité se permet d’utiliser ce contrat au rabais. Face à cette situation qui est la source de nombreux abus, la CGT va à la rencontre de ces salariés pour les informer sur leurs droits et faire connaître ses propositions :

La CGT demande un nouveau statut du travail salarié (NSTS) dans lequel les droits sont attachés à la personne : progressifs, cumulables au fil de la carrière et transférables d’un employeur à l’autre.
Dès aujourd’hui les saisonniers pourraient voir leur situation s’améliorer notamment par :

  • Le versement de la prime de précarité ;
  • la reconduction des contrats ;
  • le droit au logement ;
  • l’accès à la formation ;
  • l’augmentation des moyens donnés à l’Inspection du Travail pour lutter contre le travail non déclaré et le non-respect des droits des travailleurs saisonniers.